Aller au contenu
ElementaryOS France

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'sauvegarde'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Votre communauté
    • Annonces & Informations
    • Idées & améliorations
    • Présentation des membres
    • Sorties d'eOS
  • ElementaryOS
    • Applications tierces
    • Un problème ?
    • Tutoriels
    • Votre desktop
  • Personnalisation
    • Icônes
    • Bootloader
  • Divers
    • Le bar des amis
    • Scripting, Coding, Bash

3 résultats trouvés

  1. Je suis toujours sidéré de voir le nombre de newbies (ou autres) qui partent à l'aventure sans aucune précaution... Si vous avez Windows installé et que vous voulez faire une image-disque ou "Ghost", il y a un excellent logiciel pour ça: TODO-BACKUP. Il est gratuit. Attention, il ne sauvegarde que les partitions Windows et "ne voit pas" -donc ne sauvegarde pas- les partitions Linux. Pour sauvegarder un disque en entier (Windows+Linux), il y a CLONEZILLA dont il faut faire un Live-CD (ou live-usb). Clonezilla sauvegarde TOUT, Windows+Linux. Attention! Il peut poser des problèmes avec Windows. Il est donc conseillé de doubler la sauvegarde avec Todo-Backup. Il est aussi conseillé de suivre un bon tuto pour faire une sauvegarde de Windows. À noter que ce genre de sauvegarde ne peut se faire que sur une autre partition Je fais des sauvegardes régulièrement avec Clonezilla que je complète par des "backups" avec Grsync. Je fais des sauvegardes notamment quand j'installe une nouvelle distro, lorsque je fais du gros ménage avec par exemple Bleachbit ou quand je fais une grosse mise à jour. Ou tout simplement quand je me lance dans des bidouillages hasardeux... La première (petite) partition de mon HDD externe est configurée comme une live-USB. Je peux donc lancer facilement une sauvegarde au boot. Précision: je n'ai pas Windows (et je n'en veux pas!) et ça me facilite bien les choses.. LIENS: http://clonezilla.org/ http://www.todo-backup.com/fr/free-backup-software/
  2. Je suis toujours sidéré de voir le nombre de newbies (ou autres) qui partent à l'aventure sans aucune précaution... Si vous avez Windows installé et que vous voulez faire une image-disque ou "Ghost", il y a un excellent logiciel pour ça: TODO-BACKUP. Il est gratuit. Attention, il ne sauvegarde que les partitions Windows et "ne voit pas" donc ne sauvegarde pas les partitions Linux. Pour sauvegarder un disque en entier (Windows+Linux), il y a CLONEZILLA dont il faut faire un Live-CD (ou live-usb). Clonezilla sauvegarde TOUT, Windows+Linux. Attention! Il peut poser des problèmes avec Windows. Il est donc conseillé de doubler la sauvegarde avec Todo-Backup. Il est aussi conseillé de suivre un bon tuto pour faire une sauvegarde de Windows. À noter que ce genre de sauvegarde ne peut se faire que sur une autre partition Je fais des sauvegardes régulièrement avec Clonezilla que je complète par des "backups" avec Grsync. Je fais des sauvegardes notamment quand j'installe une nouvelle distro, lorsque je fais du gros ménage avec par exemple Bleachbit ou quand je fais une grosse mise à jour. Ou tout simplement quand je me lance dans des bidouillages hasardeux... La première (petite) partition de mon HDD externe est configurée comme une live-USB. Je peux donc lancer facilement une sauvegarde au boot. Précision: je n'ai pas Windows (et je n'en veux pas!) et ça me facilite bien les choses..
  3. Ceci n'est pas un tuto en réalité mais plutôt une info et un encouragement à se servir de l'outil indispensable et vital qu'est CLONEZILLA + quelques autres informations. TÉLÉCHARGER L'ISO DE CLONEZILLA ATTENTION ! VOUS POUVEZ PERDRE VOS DONNÉES EN RESTAURANT UNE IMAGE-DISQUE !!! Voir détails en bas d'article Des tutos, vous en trouverez des dizaines sur Google (recherche tuto-clonezilla+en Français+moins de 2 ans) mais attention, certains peuvent dater. Mais ce n'est pas un gros problème car même si Clonezilla évolue en suivant les nouvelles versions d'Ubuntu, cela reste toujours à peu près la même chose. Attention! J'ai trouvé sur Google de nombreux tuto pour créer un serveur Clonezilla. Sauf exception, cela ne nous concerne pas. Je vous conseille surtout ce tuto*: archive.openmandriva.org/wiki/fr/index.php?title=Clonezilla_Live (Conseillé par clonezilla.fr) Il y a aussi celui de Doc.Ubuntu-fr: doc.ubuntu-fr.org/clonezilla (très complet mais peut "noyer" un débutant) celui de comment ça marche: clonezilla-cloner-son-systeme ( date un peu mais simple) *Attention, il date un peu. Clonezilla est devenu un peu plus graphique maintenant. Mais les changements sont insignifiants. CLONEZILLA est un Live-CD de Linux permettant de sauvegarder soit une partition soit même un disque entier avec plusieurs systèmes installés y compris Mac ou Windows et éventuellement de restaurer ces disques ou partitions en cas de besoin. Clonezilla est basé sur Ubuntu mais son interface est minimaliste. On peut aussi cloner un disque vers un autre. Clonezilla peut cloner un même système sur plusieurs machines s'il est installé en serveur. Attention, Clonezilla ne pourra pas réparer ou corriger une partition Windows contrairement aux partitions Linux. Il est donc vivement conseillé de nettoyer Windows et de le défragmenter avant une sauvegarde. Pour Linux, Mac ou Windows, si vous êtes un peu juste au niveau stockage externe, je vous conseille de virer le cache de vos navigateurs qui prend de la place inutilement. Un bon coup de Ccleaner (sur Win) ou de Bleachbit (Linux) ne serait pas du luxe avant de commencer. Déplacez aussi votre réserve d'Iso ailleurs (et virez ceux qui sont trop vieux) ainsi que vos gros fichiers du genre films, etc.... Videz aussi votre corbeille. C'est un équivalent libre et gratuit de Norton Ghost et de quelques autres. Il permet de restaurer un système bancal en cas de "bidouillages" hasardeux, Malheureusement, il est difficile d'exploiter "en clair" les données sauvegardées. De plus, tout comme d'autres "Ghost-like", lors d'une restauration, les données postérieures à cette sauvegarde seront écrasées et donc perdues. Il est donc fortement conseillé de compléter ce type de sauvegarde avec Grsync -par exemple- de manière à retrouver les donnée récentes de son ancien /home en cas de restauration "destructive"... Pour exploiter et éventuellement récupérer des données dans une "image" Clonezilla, on peut cependant "monter" cette image comme on le fait parfois avec un "iso". C'est un peu compliqué mais pas insurmontable. Monter une image Clonezilla pour y récupérer des fichiers (en Anglais, sorry). C'est la sauvegarde qui est la plus longue mais cela peut énormément varier selon la taille de vos partitions (ou disque) et la RAM dont vous disposez. Pour une restauration, c'est 2 x fois plus rapide que la sauvegarde. Il faut compter entre 25 et 45 mn pour sauvegarder un disque complet et 15 à 30 mn pour le restaurer mais ça dépend de beaucoup de choses... C'est sûr que si le disque à sauvegarder fait 1 To, ça va être long... Informations perso pêle-mêle En mode expert, la plupart des options par défaut conviennent. Repérez bien vos partitions (appellation et taille) dans Gparted avant de commencer avec Clonezilla. Attention! Sauvegarder Windows peut vous obliger à entrer en mode expert pour certaines options. Mais en principe le mode débutant est suffisant. Sauvegarder une image de votre Linux puis la restaurer est le meilleur moyen de défragmenter un Linux. Oui, je sais! Linux ne fragmente pas! Ceux qui disent ça, n'ont jamais vérifié! Si la fragmentation est insignifiante sur un grand disque (-1 %), elle peut augmenter dramatiquement sur des petits disques comme ceux des Eeepc de première génération (jusqu'à 21 ou 25% sur le mien, une fois) Clonezilla ne peut pas restaurer une "image" si elle est plus grande que la partition ou le disque cible. Pour la sauvegarde, utilisez un disque externe classique. C'est très risqué de sauvegarder l'image dans une partition du même disque sauf si c'est pour une utilisation prochaine. Créez votre dossier de sauvegarde à l'avance sur un disque externe car Clonezilla ne sait pas créer de dossier. Attention! Le dossier de sauvegarde ne doit pas être un sous-dossier (Clonezilla ne les voit pas) Comme taille d'image, mettez par exemple 2000000000000000 (environ 15 zéros après le 2) si vous voulez que l'image soit d'un seul morceau. Sinon, elle sera découpée en plusieurs petits morceaux. Donnez un nom explicite à votre image. Par exemple: 17-5-2015-eos-win-full-disk Ne manipulez pas les images déjà créées (copier-coller, déplacements). Et n'éditez pas les fichiers. Vous risqueriez d'altérer vos sauvegardes qui pourraient devenir inutilisables. Conservez au moins 1 image en plus de la plus récente. Faites au moins une image par mois et même plus souvent si vous bidouillez beaucoup. Faites une image avant de vous lancer dans des désinstallations délicates (virer Samba par exemple) et de préférence avant de faire du gros ménage avec Bleachbit (Le Ccleaner des Linuxiens) En complément, utilisez un logiciel de synchronisation comme Grsync pour sauvegarder régulièrement votre home. Pour info, une image "full disk" avec 2 freya installés + home représente une image de 11,3 Go (Chez moi, pour un SSD de 240 Go) Il est fortement conseillé de demander à Clonezilla de faire une vérification des images sauvegardées. Vous serez plus confiant. Dans les anciennes versions de Clonezilla, il y avait un bug au niveau clavier. Il fallait choisir le clavier belge et Mac (il me semble). Ça a peut être été "fixé" sur les version récentes. J'utilise pour ma part un clavier Portugais acheté par erreur (QWERTY) et auquel je me suis bien habitué, donc, je ne pourrai pas vous en dire plus. Depuis 4-5 ans, je n'ai jamais eu de sauvegarde altérée et inutilisable avec Clonezilla. On peut créer un DVD (ou plusieurs) de restauration comportant Clonezilla et l'image-disque sauvegardée. Cette image-disque peut nécessiter plusieurs DVD. Voir ici (en Anglais) Edit 24/5/15: j'ai installé Clonezilla sur la première partition logique de mon HDD externe (USB) avec Unetbootin. La partition dédiée à Clonezilla fait 1,75 Go (largement suffisant. 1 Go suffit). Au boot, j'appuie plusieurs fois sur F12 pour afficher un menu pop-up de choix du périphérique à booter (sur un Brix Gigabyte). Je choisis donc mon HDD externe. Attention, si vous mettez Clonezilla sur une autre partition, ça ne marchera pas! Il reconnait seulement la première partition d'un disque. Avantage, ça me libère une clé USB et j'ai toujours Clonezilla sous la main... Il y a une technique simple pour l'installer et le trouver dans le Grub. Ça n'a pas marché chez moi. Attention! Certains y ont perdu des plumes! (des données). Il y a une autre technique plus complexe mais celle que j'ai exposé précédemment me suffit bien. Installer Clonezilla sur une clé usb, une carte SDHC ou un disque dur: on peut utiliser Unetbootin sous Linux mais pas sous Windows (bugs). Attention! Unetbootin (au moins la version Linux) ne formate pas la clé avant d'y inscrire les données de Clonezilla. Il est donc conseillé de préalablement formater la clé avec Gparted (plutôt que d'effacer les fichiers dans le gestionnaire de fichier). On peut la formater en Fat32 ou en Ext2, 3 ou 4. LIENS TÉLÉCHARGER L'ISO DE CLONEZILLA Guide en Français Guide officiel en Anglais Doc-Ubuntu-fr CommentÇaMarche clonezilla.fr Monter une image Clonezilla pour y récupérer des fichiers Todo Backup (Windows) DriveImageXML (Windows) Recherche Google Logiciels de Disk Imaging ATTENTION ! IL EXISTE TOUJOURS UN CERTAIN RISQUE DE PERTES DE DONNÉES EN UTILISANT CE GENRE DE LOGICIEL... VOUS POUVEZ MÊME CASSER VOTRE SYSTÈME, NOTAMMENT WINDOWS ! Demandez toujours à Clonezilla de vérifier l'image sauvegardée (lors de la sauvegarde). Même si Clonezilla vous dit que "cette image a été vérifiée et peut être restaurée", il existe toujours un tout petit risque que votre système ne redémarre pas après restauration, notamment avec Windows. Le risque zéro, ça n'existe pas! Pour la première fois au moins, je vous conseille de faire une image-disque de votre partition Windows avec un logiciel gratuit sous Windows en double sécurité. On ne sait jamais! (Voir ci-dessous) Disk Imaging sous Linux Clonezilla: http://clonezilla.org/downloads.php G4L: http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=85695 Faire une image ISO de votre home (en ligne de commande) Disk Imaging sous Windows Les logiciel d'image-disque Windows ne sauvegardent par les partitions sous Linux et d'ailleurs, ils ne les détectent pas. Sous Windows, il existe un logiciel dans ce genre -gratuit- mais en version limitée: Todo Backup de http://fr.easeus.com/backup-software/. Je l'ai utilisé jadis mais il n'y avait quasiment pas de restrictions à l'époque. Il permet de sauvegarder seulement Windows. Il peut être intéressant de faire une sauvegarde aussi avec lui par sécurité si on n'est pas trop sûr de soi. DriveImage XML est entièrement gratuit pour un usage personnel: http://www.commentcamarche.net/download/telecharger-34055109-driveimage-xml. On peut faire une image à chaud, c'est à dire pendant que la partition est utilisée, donc tout en travaillant à autre chose. Pas besoin de redémarrer. Payant pour les entreprises seulement. Il existe d'autres logiciels de Disk Imaging sous Windows, peut-être gratuits. Recherche: https://www.google.fr/search?q=windows+disk+imaging * Pour les (grands) débutants: dans le domaine du "backup", une "image" (ou image-disque) est l'instantané d'un disque ou d'une partition à un moment donné. On dit aussi un "ghost" (fantôme en Anglais). Cela n'a évidemment rien à voir avec les images et photos jpeg ou autres. Playing with partitions gives me the willies ... Jouer avec les partitions me donne la chair de poule... (un commentaire sur http://lifehacker.com/5891933/the-best-disk-cloning-app-for-linux) Cet article pourra être éventuellement complété plus tard
×